Plate-forme des Professionnels de la Santé Mentale


Nos revendications

Fédérées en « Plate-forme des  professionnels de la Santé mentale », des associations du pays représentant un grand nombre de courants relatifs à l’exercice des professions de la Santé Mentale affirment leur soutien de principe aux propositions et aux projets de loi qui reconnaissent le champ spécifique des professions de la Santé Mentale, dans la mesure où ils tiennent compte des points suivants :

  1. Nous considérons que les professions de la Santé Mentale relèvent d’un chapitre III, à créer, dans l’arrêté 78 réglementant les professions de la santé. Cette disposition permet en effet de respecter  le caractère spécifique de ce champ.

  2. Nous souhaitons que le Ministre de
la  Santé  prévoie  des  dispositions législatives qui préservent et reconnaissent la richesse de la diversité des approches psychothérapeutiques (systémiques, humanistes, psychanalytiques, cognitivo-comportementalistes) et leur autonomie respective.

  3. Nous insistons sur le respect de l’autonomie de chaque praticien. Cette autonomie laisse ouverte une collaboration avec des collègues de pratiques différentes.

  4. Nous demandons que la formation à la psychothérapie puisse être accessible à partir de diplômes multiples. En effet, des cheminements variés peuvent conduire à divers choix de formation pour lesquels la maturité personnelle est un élément essentiel.

  5. Nous soutenons que préalablement à une formation de psychothérapeute, le candidat possède soit un diplôme de bachelier, soit un master dans une profession de Santé Mentale ; les détenteurs de diplômes équivalents dans d’autres orientations complèteront leur formation  en Haute Ecole ou à l’Université.

  6. Nous insistons pour que la formation à la psychothérapie soit assurée, soit par des universités soit par des associations autonomes, reconnues et agréées par une commission garante de la rigueur de leur fonctionnement et de leur éthique.

  7. Nous rappelons que la qualité des soins et la protection du patient sont des priorités pour les membres de notre Plate-forme.

 

 

Actualités

Conseil fédéral constitué !

Voilà les noms des membres du Conseil fédéral des professions de soins de santé mentale (où la psychothérapie a disparu!) : http://www.psychotherapeutes.be/wp-content/uploads/2017/06/KB-benoeming-leden-FRGGZB-AR-nomination-des-membres-CFPSSM1.pdf. Plus d'infos dans la newsletter.

 
Colloque de l’APPPsy

Le samedi 6 mai, de 9h à 17h à l’ULB, se tiendra le colloque de l’APPPsy sur un thème crucial : «Le secret professionnel démantelé : la démocratie en danger». 

Car sous prétexte de «terrorisme», et en surfant sur la vague populiste, se trouve mis en péril une garantie de droit public essentielle pour la démocratie. 

Plus d’infos et inscriptions à l’adresse suivante : apppsycolloque2017@gmail.com.

 
Que veut nous imposer la loi De Block ?

Paru dans la Lettre du Mieux-Etre, un article de Francis Martens détaillant avec force les implications et les dangers réels de la politique de Maggie De Block. http://www.mieux-etre.org/Que-veut-nous-imposer-la-loi-De-Block.html.

 

 
   
 
Copyright © Plate-forme PsySM - 2010-2012
Design : Besoin d'un Site.be